Aller au contenu principal

Éleveurs en colère: déversements de fumier devant la préfecture d'Aurillac

© Jeunes agriculteurs du Cantal

Environ 200 agriculteurs ont manifesté le 2 février à Aurillac contre «l'abandon des éleveurs», déversant du fumier devant la préfecture dont les portes ont été symboliquement «murées», a indiqué un représentant syndical.

«La situation de l'élevage est catastrophique, on se sent abandonné»

Le président des Jeunes Agriculteurs (JA) du Cantal, Mathieu Thérond, fait part du sentiment d'abandon de l'élevage à l'AFP. Les manifestants protestent notamment contre l'ajournement du dossier sécheresse de l'été 2020 dont l'étude a été repoussée d'un mois, au 18 février: «Nous devrons attendre un mois de plus pour être payés et financer le fourrage», déplore M. Thérond.

Accompagnés d'une dizaine de tracteurs, les agriculteurs ont déversé près de 100 tonnes de fumier devant la préfecture et muré ses entrées avec des parpaings, lançant des slogans «Manu arrose» ou encore «Denormandie tu as menti on n'a pas de prix!»

«Le prix des matières premières explose, celui des broutards est en baisse et l'Etat se désengage, il n'a pas réussi à faire travailler ensemble les différents acteurs».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité