Aller au contenu principal

Émergence, vulnérabilité et capacité de rebond de l’agriculture allemande

Le Déméter 2015, livre de près de 400 pages, en consacre 118 à l’émergence de l’agriculture allemande depuis le début des années 1990, en indiquant ses points de vulnérabilités et ses ressorts pour faire face à ses nouveaux défis.

Le gouvernement allemand vient de revoir à la baisse les avantages dont bénéficient les énergies renouvelables, dont le biogaz.
Le gouvernement allemand vient de revoir à la baisse les avantages dont bénéficient les énergies renouvelables, dont le biogaz.
© Réussir

La dernière édition du livre annuel Déméter, publiée par le club du même nom, fait entre autres sujets, la lumière sur un thème qui hante les milieux économiques et politiques français : les succès de l’économie allemande, même là où la France était le leader, comme l’agriculture. Cette 21e édition contient 118 pages sur les « clés pour comprendre le dynamisme de l’agriculture allemande ». Cette analyse entend démonter sereinement les éléments de solidité de l’agriculture d’outre-Rhin, malgré le fait que, contrairement à l’agriculture française, elle ne plonge pas ses racines dans la culture.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité