Aller au contenu principal

Emmanuel Fleury utilise des couverts pour nourrir son sol

Mardi 21 novembre, Emmanuel Fleury témoignera dans le cadre de la semaine des couverts végétaux. Soucieux de rétablir la fertilité de son sol, l’exploitant a développé des pratiques favorables à la qualité de l’eau.

Emmanuel Fleury, polyculteur éleveur à Mougon, est convaincu que, plus que le climat, le facteur limitant en agriculture est la fertilité des sols.
Emmanuel Fleury, polyculteur éleveur à Mougon, est convaincu que, plus que le climat, le facteur limitant en agriculture est la fertilité des sols.
© C.P.

«Chez moi, le tournesol ne lève pas. En interculture, ça ne marche pas », constate Emmanuel Fleury, polyculteur éleveur à Mougon. Bien que du genre déterminé, l’agriculteur ne s’obstine pas sur ce point. Son objectif est ailleurs. Rétablir la fertilité des sols est une de ses priorités. « Ce travail demande du temps. Une dizaine d’années peut-être », estime le professionnel contraint par son métier à la patience. En agriculture, les cycles sont longs. Emmanuel, installé depuis quinze ans, compose avec cette réalité. Réflexion, essais, analyses, ajustements… les productions végétales d’une année ont deux finalités : « nourrir un troupeau de 100 UGB tout en contribuant progressivement au rétablissement du fonctionnement du sol », expose le producteur de lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité