Aller au contenu principal

Transmission
En Cuma, les jeunes reprennent la barre

Le renouvellement des générations est aussi un défi pour l’organisation et la gestion des Cuma (coopérations d’utilisation du matériel agricole). Reportage à Nueil-les-Aubiers – quartiers Sud – où neuf membres du bureau sur 12 ont moins de 35 ans.

« Nous transmettons une méthode de travail que nous ont transmis nos parents dans les années 70 », met en perspective Alain Débarre (tout à droite).
© CH.P

« Ils sont impliqués et force de proposition » : Alain Débarre, éleveur de volailles et membre du conseil de la Cuma L’Argencie, du sud de Nueil-les-Aubiers, voit d’un bon œil l’arrivée de jeunes agriculteurs au sein de la coopérative, regroupant 80 adhérents (dont 45 actifs réguliers). Trentenaire, le président de la Cuma est désormais le producteur de viande bovine Vincent Hay ; son vice-président, Etienne Marolleau (à la tête de troupeaux de Charolaises et de moutons) n’est guère plus âgé. Encore plus jeune, Maxime Baron (670 moutons), a pris la fonction de secrétaire il y a trois ans, avec l’ambition de développer la communication. Favorable au changement, au brassage d’idées et de pratiques, le fonctionnement des Cuma prévoit des mandats de trois ans, renouvelables qu’une fois. Au bout de six ans, on laisse sa place, et à Nueil, ce sont les jeunes qui s’en sont emparé !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité