Aller au contenu principal

En Deux-Sèvres, un contrat gagnant-gagnant

Le contrat départemental d'insertion en entreprise (CDIE) permet aux sociétés des Deux-Sèvres de recruter des bénéficiaires du RSA, en profitant d'une prise en charge de 47 % de leur salaire, pendant six mois, par la collectivité. Rencontre avec des patrons satisfaits, au Renard rouge.

Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche.
Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche.
© ANNE FRINTZ

Le CDIE, une création du département, fête son premier anniversaire. 80 CDIE sont engagés à ce jour, en Deux-Sèvres, dont 17 dans les secteurs de l’agroalimentaire, des abattoirs et de l’agriculture, et 2 au Renard rouge, éleveur et abatteur de volailles fines (cailles, faisans, perdrix, pigeonneaux), au lieu-dit Les Douves, à Gourgé. Pour Philippe Pierre, l’employeur d’Alexis et de Nolan, Rsistes et ex-intérimaires au Renard rouge, le CDIE a été « un déclencheur », « un coup de pouce pour embaucher plus loin ». Ainsi, Alexis, 28 ans, est en CDIE/CDD au Renard rouge depuis mars 2018 et jusqu’à fin janvier 2019, et Nolan, 26 ans, est en CDIE/CDD depuis septembre 2018 et jusqu’à fin mars 2019. Ils sont tous deux en poste à l’abattage. Près de la moitié du salaire pris en charge « Je suis très contente du dispositif, assure Christèle Pierre, la patronne, et de nos deux recrues. Alexis, ce travail l’a changé, il s’est épanoui, il a grandi. Pour les gens peu qualifiés qui passent chez nous, l’abattoir, c’est un tremplin ». Le CDIE est un contrat gagnant-gagnant : il permet aux Rsistes de remettre le pied à l’étrier, grâce à un contrat un peu plus stable (et long) que ne le sont, en général, les contrats d’intérimaires, et il aide les chefs d’entreprise à employer plus rapidement, plus facilement, puisque le CHRISTELLE PICAUD département paie près de la moitié du salaire du travailleur en CDIE, durant six mois. Christèle Pierre serait d’ailleurs tout à fait disposée à embaucher encore via ce dispositif, d’autant plus qu’elle cherche un boucher et un salarié agricole, qui seraient amenés à devenir chef de chaîne, à l’abattage, et chef d’exploitation, en 2020. Alexis et Nolan sont reconnaissants et motivés. « Je donne tout depuis un an », confie Alexis. Il ne cache pas son ambition d’être embauché en CDI au Renard rouge, à l’issue de son CDD.

ANNE FRINTZ

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité