Aller au contenu principal

En Deux-Sèvres, un contrat gagnant-gagnant

Le contrat départemental d'insertion en entreprise (CDIE) permet aux sociétés des Deux-Sèvres de recruter des bénéficiaires du RSA, en profitant d'une prise en charge de 47 % de leur salaire, pendant six mois, par la collectivité. Rencontre avec des patrons satisfaits, au Renard rouge.

Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche.
Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche.
© ANNE FRINTZ

Le CDIE, une création du département, fête son premier anniversaire. 80 CDIE sont engagés à ce jour, en Deux-Sèvres, dont 17 dans les secteurs de l’agroalimentaire, des abattoirs et de l’agriculture, et 2 au Renard rouge, éleveur et abatteur de volailles fines (cailles, faisans, perdrix, pigeonneaux), au lieu-dit Les Douves, à Gourgé. Pour Philippe Pierre, l’employeur d’Alexis et de Nolan, Rsistes et ex-intérimaires au Renard rouge, le CDIE a été « un déclencheur », « un coup de pouce pour embaucher plus loin ». Ainsi, Alexis, 28 ans, est en CDIE/CDD au Renard rouge depuis mars 2018 et jusqu’à fin janvier 2019, et Nolan, 26 ans, est en CDIE/CDD depuis septembre 2018 et jusqu’à fin mars 2019. Ils sont tous deux en poste à l’abattage. Près de la moitié du salaire pris en charge « Je suis très contente du dispositif, assure Christèle Pierre, la patronne, et de nos deux recrues. Alexis, ce travail l’a changé, il s’est épanoui, il a grandi. Pour les gens peu qualifiés qui passent chez nous, l’abattoir, c’est un tremplin ». Le CDIE est un contrat gagnant-gagnant : il permet aux Rsistes de remettre le pied à l’étrier, grâce à un contrat un peu plus stable (et long) que ne le sont, en général, les contrats d’intérimaires, et il aide les chefs d’entreprise à employer plus rapidement, plus facilement, puisque le CHRISTELLE PICAUD département paie près de la moitié du salaire du travailleur en CDIE, durant six mois. Christèle Pierre serait d’ailleurs tout à fait disposée à embaucher encore via ce dispositif, d’autant plus qu’elle cherche un boucher et un salarié agricole, qui seraient amenés à devenir chef de chaîne, à l’abattage, et chef d’exploitation, en 2020. Alexis et Nolan sont reconnaissants et motivés. « Je donne tout depuis un an », confie Alexis. Il ne cache pas son ambition d’être embauché en CDI au Renard rouge, à l’issue de son CDD.

ANNE FRINTZ

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité