Aller au contenu principal

En direct de l'Élysée : « rien de concret pour les jeunes »

Huit jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres sur les dix invités par Emmanuel Macron se sont rendus à l'Élysée jeudi 22 février.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, après son discours à « la nouvelle génération agricole », le jeudi 22 février 2018, à l'Élysée.
Le président de la République française, Emmanuel Macron, après son discours à « la nouvelle génération agricole », le jeudi 22 février 2018, à l'Élysée.
© Claire Becuwe

Qu'a retenu Romaric Potreau, du Gaec Chatelliers-Prévotée, sur la commune de Sainte-Eanne, qui a suivi en direct live le discours d'Emmanuel Macron, jeudi 22 février, à l'Élysée ? « Rien de concret ». Idem pour Claire Becuwe, éleveuse d'ovins à Vasles. L'éleveur de vaches allaitantes et de brebis, et l'ex-secrétaire comptable reconvertie faisaient tous deux partie des dix jeunes agriculteurs installés en 2017 dans le département, sélectionnés par la préfecture des Deux-Sèvres pour écouter le président à Paris. « Je suis ressorti de là-bas avec beaucoup de questions. Concrètement, comment vont-ils contrôler la viande venant du Mercosur ? », expose Romaric, qui n'a pas réussi à atteindre le président.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité