Aller au contenu principal

En direct de l'Élysée : « rien de concret pour les jeunes »

Huit jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres sur les dix invités par Emmanuel Macron se sont rendus à l'Élysée jeudi 22 février.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, après son discours à « la nouvelle génération agricole », le jeudi 22 février 2018, à l'Élysée.
Le président de la République française, Emmanuel Macron, après son discours à « la nouvelle génération agricole », le jeudi 22 février 2018, à l'Élysée.
© Claire Becuwe

Qu'a retenu Romaric Potreau, du Gaec Chatelliers-Prévotée, sur la commune de Sainte-Eanne, qui a suivi en direct live le discours d'Emmanuel Macron, jeudi 22 février, à l'Élysée ? « Rien de concret ». Idem pour Claire Becuwe, éleveuse d'ovins à Vasles. L'éleveur de vaches allaitantes et de brebis, et l'ex-secrétaire comptable reconvertie faisaient tous deux partie des dix jeunes agriculteurs installés en 2017 dans le département, sélectionnés par la préfecture des Deux-Sèvres pour écouter le président à Paris. « Je suis ressorti de là-bas avec beaucoup de questions. Concrètement, comment vont-ils contrôler la viande venant du Mercosur ? », expose Romaric, qui n'a pas réussi à atteindre le président.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité