Aller au contenu principal

Eau
En protégeant la rivière, on protège son bétail

La chambre d’agriculture a conçu une plaquette d’information sur les différentes techniques de substitution à l’abreuvement direct aux rivières.

Il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.
Il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.
© Reussir

La reconquête de la qualité de l’eau et le maintien du bon état écologique des cours d’eau pour 2015 reposent sur l’engagement de tous les usagers et plus particulièrement sur des travaux et des modifications de pratiques.L’abreuvement des troupeaux avec un accès direct aux rivières est souvent répandu. Cet accès direct soulève plusieurs questions et inquiétudes à la fois pour les milieux (pollution de l’eau, destruction des berges et colmatage du lit) et pour l’activité agricole (dégradation de l’état sanitaire des animaux, érosion des parcelles).Cependant, il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.Dans le cadre de ses missions d’animation et en collaboration avec le conseil général des Deux-Sèvres, la chambre d’agriculture a conçu une plaquette d’information sur ces différentes techniques de substitution (aire d’abreuvement, pompe de prairie, pompe à énergie solaire).Ce document décrit les dangers d’une eau de mauvaise qualité et ses impacts néfastes sur la santé du cheptel (augmentation des risques sanitaires, apparition du piétin, diminution des performances). Il comporte également une fiche descriptive des solutions alternatives à l’abreuvement direct. Système par système, les techniques y sont expliquées, de l’installation à l’entretien en passant par les coûts de mise en place. Des témoignages d’agriculteurs viennent aussi promouvoir ces dispositifs.
Un soutien financier pour les systèmes alternatifsDans le cadre de programmes pluriannuels de restauration et d’entretien des cours d’eau, le conseil général apporte un soutien financier à l’installation de systèmes alternatifs à l’abreuvement direct.Figurent également dans la plaquette les conditions d’éligibilité à ces aides ainsi que les contacts nécessaires aux démarches.Ce guide est disponible auprès de la chambre d’agriculture, du conseil général ou de votre syndicat de rivière.
Contact : Julie Cadu au 05 49 81 56 40 ou julie.cadu@deux-sevres.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité