Aller au contenu principal
Font Size

Eau
En protégeant la rivière, on protège son bétail

La chambre d’agriculture a conçu une plaquette d’information sur les différentes techniques de substitution à l’abreuvement direct aux rivières.

Il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.
Il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.
© Reussir

La reconquête de la qualité de l’eau et le maintien du bon état écologique des cours d’eau pour 2015 reposent sur l’engagement de tous les usagers et plus particulièrement sur des travaux et des modifications de pratiques.L’abreuvement des troupeaux avec un accès direct aux rivières est souvent répandu. Cet accès direct soulève plusieurs questions et inquiétudes à la fois pour les milieux (pollution de l’eau, destruction des berges et colmatage du lit) et pour l’activité agricole (dégradation de l’état sanitaire des animaux, érosion des parcelles).Cependant, il existe des techniques alternatives à l’abreuvement direct aux rivières.Dans le cadre de ses missions d’animation et en collaboration avec le conseil général des Deux-Sèvres, la chambre d’agriculture a conçu une plaquette d’information sur ces différentes techniques de substitution (aire d’abreuvement, pompe de prairie, pompe à énergie solaire).Ce document décrit les dangers d’une eau de mauvaise qualité et ses impacts néfastes sur la santé du cheptel (augmentation des risques sanitaires, apparition du piétin, diminution des performances). Il comporte également une fiche descriptive des solutions alternatives à l’abreuvement direct. Système par système, les techniques y sont expliquées, de l’installation à l’entretien en passant par les coûts de mise en place. Des témoignages d’agriculteurs viennent aussi promouvoir ces dispositifs.
Un soutien financier pour les systèmes alternatifsDans le cadre de programmes pluriannuels de restauration et d’entretien des cours d’eau, le conseil général apporte un soutien financier à l’installation de systèmes alternatifs à l’abreuvement direct.Figurent également dans la plaquette les conditions d’éligibilité à ces aides ainsi que les contacts nécessaires aux démarches.Ce guide est disponible auprès de la chambre d’agriculture, du conseil général ou de votre syndicat de rivière.
Contact : Julie Cadu au 05 49 81 56 40 ou julie.cadu@deux-sevres.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité