Aller au contenu principal

En s’ouvrant aux autres, elle boucle son avenir d’agricultrice

Claire Grimaldi s’est installée à Saint-Sauvant, dans la Vienne. À 49 ans, l’ancienne conseillère à la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a relevé un défi. En présentant son idée, elle l’a nourrie jusqu’à ce qu’elle se transforme en projet.

La luzerne produite par Claire Grimaldi et Thierry Faity sera valorisée par les 200 chèvres en production au Gaec La Canepetière à Saint-Sauvant.
La luzerne produite par Claire Grimaldi et Thierry Faity sera valorisée par les 200 chèvres en production au Gaec La Canepetière à Saint-Sauvant.
© C.P.

Elle est là. Sous-Jacente. Au quotidien, elle hante son hôte. À l’origine de nombreuses préoccupations et inquiétudes, elle est également source d’envie. En grandissant, elle a donné à Claire Grimaldi la force de se battre. Transformer une idée en projet exige de l’engagement. « C’est un peu comme l’accouchement, juge l’agricultrice. Tant que tu ne l’as pas vécu, tu ne peux pas savoir ».
En quatre ans, l’ingénieure agronome, alors âgée de 45 ans, est passée du statut de technicienne en chambre d’agriculture à celui d’exploitante agricole. Quatre ans de « gestation tourmentée ». « Passer de la théorie à la pratique était l’idée de départ », se remémore-t-elle. En 2013, elle décide de confronter celle-ci au regard des autres. « J’ai longtemps expliqué aux agriculteurs qui suivaient mes formations que la diversification des assolements est une force économique pour une exploitation agricole. Cette stratégie, associée à la gestion de la faune auxiliaire, doit permettre de baisser les intrants ». Thierry Faity, agriculteur à l’intérêt marqué pour la biodiversité, a été interpellé . En présentant son idée, Claire l’a nourrie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité