Aller au contenu principal

Enquête avicole grand Ouest : une année de transition

2017 a montré des signes positifs pour la production de volailles de chair avec des marges qui s’améliorent globalement malgré des durées de vide qui s’allongent. Cette embellie est ternie par la hausse des importations et la situation des anciens éleveurs de Doux.

© Source enquête avicole grand ouest

La synthèse des résultats 2017 de l’enquête avicole réalisée par les chambres d’agriculture du Grand Ouest vient de sortir. Les principales données sont présentées dans le tableau ci-contre. Par rapport à 2016, des améliorations de l’IC sont constatées pour toutes les espèces à l’exception de la dinde, qui stagne. Quand on sait que le poste aliments représente près de 70 % du total des charges variables, cela se répercute directement sur la marge PA, qui gagne de 0,12 €/m²/lot en poulet export à 1,16 € en poulet bio.
Autre constat plus inquiétant : celui de l’augmentation de la durée des vides sanitaires, signe d’une certaine tension sur le marché. Ainsi, sauf en poulet export, les vides s’allongent de 1,5 jour en poulet standard et en label et jusqu’à près de 5 jours en canard à rôtir, en dinde et même en bio. Les retombées de la grippe aviaire avec la perte de marché à l’export peuvent expliquer en partie ce ralentissement des mises en place. Les importations en provenance des Pays-Bas, d’Allemagne ou de Pologne à destination de la restauration hors foyer sont également à prendre en compte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité