Aller au contenu principal

Enquête avicole grand Ouest : une année de transition

2017 a montré des signes positifs pour la production de volailles de chair avec des marges qui s’améliorent globalement malgré des durées de vide qui s’allongent. Cette embellie est ternie par la hausse des importations et la situation des anciens éleveurs de Doux.

© Source enquête avicole grand ouest

La synthèse des résultats 2017 de l’enquête avicole réalisée par les chambres d’agriculture du Grand Ouest vient de sortir. Les principales données sont présentées dans le tableau ci-contre. Par rapport à 2016, des améliorations de l’IC sont constatées pour toutes les espèces à l’exception de la dinde, qui stagne. Quand on sait que le poste aliments représente près de 70 % du total des charges variables, cela se répercute directement sur la marge PA, qui gagne de 0,12 €/m²/lot en poulet export à 1,16 € en poulet bio.
Autre constat plus inquiétant : celui de l’augmentation de la durée des vides sanitaires, signe d’une certaine tension sur le marché. Ainsi, sauf en poulet export, les vides s’allongent de 1,5 jour en poulet standard et en label et jusqu’à près de 5 jours en canard à rôtir, en dinde et même en bio. Les retombées de la grippe aviaire avec la perte de marché à l’export peuvent expliquer en partie ce ralentissement des mises en place. Les importations en provenance des Pays-Bas, d’Allemagne ou de Pologne à destination de la restauration hors foyer sont également à prendre en compte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité