Aller au contenu principal

Eros et ses congénères séduisent pour que survive la race

Les épreuves nationales des races poitevines auront lieu à Dompierre-sur-Boutonne, en Charente-Maritime, les 25, 26 et 27 août. Ce rendez-vous de passionnés est un moment important pour communiquer sur la sauvegarde de ces races encore menacées.

Lors du national des races poitevines, au cours des épreuves d’attelage, Théo mènera Eliote du Genet, Yoann guidera Eros du Genet. Cette participation à une épreuve officielle est la première pour la famille Brisson.
Lors du national des races poitevines, au cours des épreuves d’attelage, Théo mènera Eliote du Genet, Yoann guidera Eros du Genet. Cette participation à une épreuve officielle est la première pour la famille Brisson.
© C.P.

Yoann Brisson cherche une « fermette » à acheter autour de Saint-Maixent. Une maison et quelques hectares feraient son bonheur ainsi que celui de ses enfants. Depuis l’adolescence, ce jeune trentenaire se passionne pour les traits Poitevins et les Baudets du Poitou. « Des animaux atypiques, généreux, d’un calme attachant », juge-t-il.Cavalier d’abord, Yoann est devenu au fil des années éleveur, étalonnier et utilisateur de ces animaux de races locales. Double actif, il consacre une partie de son temps à l’œuvre collective de sauvegarde des races lancée à la fin des années 70. Il y a presque cinquante ans, en organisant les croisements à l’origine du livre B, les éleveurs ont redonné un avenir au baudet du Poitou. « Après sept générations de sélection, on retrouve la race pure », explique Yoann. En à peine un demi-siècle, les effectifs sont ainsi passés de 44 sujets à 700 environ (livre A et B confondus). Une nette amélioration pour l’âne du Poitou, dont l’avenir reste pourtant incertain. « En cinq ans, nous sommes passés de 200 naissances à 123 par an. Il faut rester mobilisé ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité