Aller au contenu principal

Cuma
Être accompagné pour construire un bâtiment

La fédération des Cuma des Charentes propose d’accompagner les Cuma dans leurs projets, avec Dina bâtiment. Il s’agit d’un dispositif national d’accompagnement des projets et initiatives.

Gontran Bosteaux, conseiller agroéquipement au sein de la fédération des Cuma des Charentes, accompagne une vingtaine de structures.
© Laurence Guilemin

Avec quatre projets de bâtiments Cuma en cours, en Charente-Maritime et en Charente, Gontran Bosteaux, animateur et conseiller agroéquipement au sein de la fédération des Cuma des Charentes, ne chôme pas.

La structure compte 211 Cuma, dont une trentaine ont des bâtiments, et parmi elles, une vingtaine sont accompagnées par la structure sur la phase d’étude du projet. Le conseiller, qui participe aux assemblées générales, sent rapidement le projet poindre. « Les Cuma s’interrogent de la nécessité d’un bâtiment car le matériel, assez nombreux, est éparpillé sur plusieurs kilomètres. Chacun passe du temps sur la route pour le récupérer, alors qu’un regroupement en un même lieu ferait gagner du temps. De plus, le matériel est à l’abri, d’où une meilleure longévité et un meilleur suivi ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité