Aller au contenu principal

Explosion à Beyrouth: les meuniers français envoient 500 tonnes de farine au Liban

Les entreprises de meunerie ont fabriqué et transporté ces marchandises en un temps record face à l’urgence», souligne l’ANMF.
© G. Omnès

«Les meuniers français offrent 500 tonnes de farine de blé à la population libanaise» endeuillée par l’explosion au port de Beyrouth, annonce un communiqué de l’ANMF (meunerie) le 10 août. Un premier chargement de 250 tonnes est parti le 9 août de Toulon à bord du porte-hélicoptères Le Tonnerre, précise la fédération professionnelle. Une seconde cargaison a été envoyée le 11 août. «Les entreprises de meunerie ont fabriqué et transporté ces marchandises en un temps record face à l’urgence», souligne l’ANMF, qui ajoute que «d’autres initiatives pourront être prises pour prolonger cet esprit de solidarité». De son côté, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a indiqué, le 9 août sur Twitter, que «plus de 660 t de produits alimentaires sont en cours d’acheminement» vers le Liban (produits céréaliers et laitiers). Le pays risque «d’avoir à brève échéance un problème de disponibilité de farine», craint la FAO (Nations unies), l’explosion survenue le 4 août ayant notamment éventré des silos de céréales. Selon le dernier bilan disponible, la déflagration a fait au moins 158 morts, 6000 blessés, des dizaines de disparus et des centaines de milliers de sans-abris.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Publicité