Aller au contenu principal

Face aux députés de la Coméco, Julien Denormandie esquisse ses orientations...

À l'occasion de son audition par les députés de la commission des affaires économiques le 29 juillet, le nouveau ministre de l'Agriculture a présenté des «orientations principales», qu'il va prendre par la suite le temps de détailler «à la rentrée».

© Twitter Julien Denormandie

Julien Denormandie se fixe «quatre axes»: le premier est de «reconquérir la souveraineté alimentaire et agricole», dans lequel il situe le «plan protéine» et les «agriculteurs payés au juste prix» ; le deuxième axe est «l'accessibilité pour tous à une alimentation saine et durable», incluant les «circuits courts», «l'accès aux aliments frais et produits près de chez soi» et l'information des consommateurs. Troisième axe: «faire face aux transitions» à un horizon de «20-30 ans», en investissant dans «l'agroécologie» et dans l'adaptation au changement climatique (ex. retenues d'eau, assurance). Enfin, le quatrième axe est la «la jeunesse et la transmission» (ex. aides à l'installation, foncier). Ces quatre axes sont notamment repris dans les propositions qu'il a transmises au Premier ministre dans le cadre du plan de relance. Parmi ces quatre axes, Julien Denormandie veut afficher la «santé» (2e axe), comme un «marqueur» de sa politique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité