Aller au contenu principal

Face aux députés de la Coméco, Julien Denormandie esquisse ses orientations...

À l'occasion de son audition par les députés de la commission des affaires économiques le 29 juillet, le nouveau ministre de l'Agriculture a présenté des «orientations principales», qu'il va prendre par la suite le temps de détailler «à la rentrée».

Ministre de l'Agriculture. Julien Denormandie
Le ministre de l’agriculture a présenté le PSN, favorable aux exploitations de grandes cultures et aux élevages laitiers mais un peu moins aux élevages allaitants.
© Twitter Julien Denormandie

Julien Denormandie se fixe «quatre axes»: le premier est de «reconquérir la souveraineté alimentaire et agricole», dans lequel il situe le «plan protéine» et les «agriculteurs payés au juste prix» ; le deuxième axe est «l'accessibilité pour tous à une alimentation saine et durable», incluant les «circuits courts», «l'accès aux aliments frais et produits près de chez soi» et l'information des consommateurs. Troisième axe: «faire face aux transitions» à un horizon de «20-30 ans», en investissant dans «l'agroécologie» et dans l'adaptation au changement climatique (ex. retenues d'eau, assurance). Enfin, le quatrième axe est la «la jeunesse et la transmission» (ex. aides à l'installation, foncier). Ces quatre axes sont notamment repris dans les propositions qu'il a transmises au Premier ministre dans le cadre du plan de relance. Parmi ces quatre axes, Julien Denormandie veut afficher la «santé» (2e axe), comme un «marqueur» de sa politique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité