Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Céréales
Maïs : faire bouger les lignes

À l'occasion de son assemblée générale organisée à Bordeaux, l'association Charte Qualité Maïs Classe A a affirmé sa volonté de voir son cahier des charges évoluer. 

Franck Camet-Lassalle est le président de l'association Charte Qualité Maïs Classe A s'intéresse au système international SAI, Sustainable Agriculture Initiative. Ce Label permettrait de valoriser la production sur les marchés internationaux.
© Sylvain Desgroppes

Ce vendredi 14 février se tenait à Bordeaux l'assemblée générale de l'association Charte Qualité Maïs Classe A. Celle-ci en a profité pour affirmer son envie de voir son cahier des charges évoluer vers une démarche de durabilité sociétale et environnementale. Une politique volontariste qui répond aux attentes des consommateurs, des pouvoirs publics, et des marchés.

« Notre objectif est de fédérer les partenaires de la filière maïs autour de trois piliers : la traçabilité, la qualité physique, et la qualité sanitaire. On va élargir nos compétences », commence Franck Camet-Lassalle, le président. Matthieu Çaldumbide, directeur adjoint de l'Association Générale des Producteurs de Maïs, a ainsi présenté la démarche Haute Valeur Environnementale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité