Aller au contenu principal

Fenêtre sur les Deux-Sèvres pour le Tour de France

Les Deux-Sèvres se préparent à voir passer les coureurs du Tour de France  le 9 septembre. Pour l'occasion, le Conseil départemental et les agriculteurs se mobilisent. Pour organiser votre journée, retrouvez les cartes avec le parcours des coureurs sur le territoire, les horaires de passage ainsi que les routes barrées pour l’occasion.

Mercredi prochain, les coureurs du Tour de France traverseront le département des Deux-Sèvres d’Ouest en Est sur quelque 90 km. « Ce grand moment sportif aura cette année une saveur singulière en raison de la crise sanitaire. Mais il sera un moment festif, avec l’implication des agriculteurs, des communes, des associations et des habitants », souligne Gilbert Favreau, le président du Conseil départemental des Deux-Sèvres.
Le passage des grands noms de la petite reine sera une belle carte postale du territoire envoyée à des millions de téléspectateurs. Du marais poitevin à Vasles en passant par Echiré, Cherveux ou Saint-Maixent-l’Ecole, les paysages et le patrimoine filmés par les caméras de France télévision voyageront dans tout l’Hexagone.
Pour renforcer cette promotion du territoire, le spot télé autour de la signature « Mon été, c’est en Deux-Sèvres » sera rediffusé sur France télévision lors de cette journée du 9 septembre. Pour mieux identifier le département, les Deux-Sèvres auront également droit à toutes leurs lettres sur le bitume traversé par La Grande Boucle. « Ça roule en Deux-Sèvres » ou encore « Département des Deux-Sèvres - Vive le Tour » orneront le parcours.

Mobilisation du service des routes

Pour permettre le bon déroulement de cet événement, mi-août, des panneaux ont été installés par le service des routes de la collectivité sur les axes les plus importants pour informer les usagers des perturbations de circulation liées au passage des coureurs de l’étape Chatelaillon-Plage - Poitiers.
Le jour J, 70 agents seront mobilisés pour l’installation de 300 bottes de paille afin de sécuriser certains passages et baliser l’itinéraire. Sur le parcours, des véhicules d’intervention de la direction des routes seront pré-positionnés pour intervenir, si besoin. Après le passage de la dernière voiture du Tour de France, il sera procédé à l’évacuation de tous les dispositifs de protection et de délimitation de voies.
Durant cette étape, le département sera coupé en deux parties pendant 4 heures environ. Les échanges entre le nord et le sud ne pourront se faire qu’en utilisant la route départementale 743 Niort-Parthenay ou le réseau autoroutier A 10 et A 83.

Le dernier passage du Tour sur les routes des Deux-Sèvres, remonte à plus de dix ans. Pour l’occasion, les exploitants du département se sont mobilisés pour faire la promotion de l’agriculture locale par le biais de la réalisation d’une grande fresque représentant une tête de chèvre, symbole de la production emblématique des Deux-Sèvres. « Les Deux-Sèvres sont le berceau des races nationales (Soignon, Saint-Loup) et de fromages comme le Chabichou du Poitou AOP, le chèvre boîte ou encore le mothais sur feuille », indique la Fnsea 79.
À ses côtés sera réalisé le mot « Les 2 » en bottes d’enrubannage de couleur, qui servent à récolter des fonds dans la lutte contre le cancer. En bas de la tête de chèvre se rassembleront une cinquantaine de personnes qui formeront la signature de cette réalisation, soit « Agri du 79 ».

Le concours Les agris aiment le Tour

Cette fresque se fait dans le cadre du concours « Les agris aiment le Tour », organisé chaque année par la Fnsea. Cette année, 18 fédérations départementales participent. Le jury, composé de quatre représentants de la Fnsea (Christiane Lambert, présidente, Jérôme Despey, secrétaire général, Luc Smassaert, vice-président, et Clément Faurax, directeur général), du directeur du Tour Christian Prudhomme, et de deux membres de France Télévisions (Anthony Forestier, réalisateur des images du Tour, et Jean-Paul Ollivier, journaliste sportif) a choisi comme thématique « Le Tour dit merci aux agris », un message qui s’inscrit dans le sillage de la pandémie et qui vise à rappeler le rôle nourricier fondamental de la profession.
Les critères d’évaluation sont les suivants : la valorisation des terroirs et métiers, l’originalité (lieu, difficulté de réalisation), la visibilité, les matériaux utilisés, le slogan, le mouvement (10 secondes maximum), l’appréciation générale. Chaque critère reçoit une note de 1 à 5. Des points bonus peuvent être accordés si des rencontres entre agriculteurs et spectateurs sont prévues ainsi que s’il est constaté un respect de l’environnement. Le visuel doit faire au minimum 25 m sur 25 afin d’être bien visible de l’hélicoptère. Les trois premiers repartiront avec un trophée et des goodies du Tour de France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
Publicité