Aller au contenu principal

Le point sur la RHD
Restauration : Fnsea et JA se félicitent "des engagements pris"

© DR

Dans un communiqué du 15 juin, la Fnsea et les JA saluent les « engagements » pris par les acteurs de la restauration hors domicile (RHD) pour « valoriser les stocks en produits agricoles et alimentaires français ». Le même jour, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie, et Didier Guillaume, ministre de l’agriculture, réunissaient les filières agricoles et les opérateurs privés de la RHD.

« Les représentants de la restauration hors domicile […] se sont engagés sur le principe de mécanismes de solidarité […] pour consommer en priorité les stocks », ont confirmé les ministères concernés dans un communiqué le 16 juin.

Dans un entretien à Agra Presse le 15 juin, la présidente de la Fnsea Christiane Lambert se félicite du « renvoi d’ascenseur de la part d’acteurs qui ont touché des aides de l’État (notamment l’activité partielle, NDLR) pendant le confinement ».

Le syndicalisme majoritaire compte particulièrement sur la restauration pour écouler les importants stocks accumulés pendant le confinement. En viandes par exemple, ceux-ci atteignent 7 000 t de jeunes bovins ou encore 4 500 t de veau, rapporte Christiane Lambert. La filière des pommes de terre de transformation, largement orientée vers la RHD, croule sous 450 000 t de surplus. 180 000 t auraient déjà été écoulées en alimentation animale, indique-t-elle.

Les promesses des acteurs de la restauration « devront être suivies d’effets », rappellent la Fnsea et JA dans leur communiqué. Le président des JA Samuel Vandaele attend ainsi « de voir la façon dont va se dérouler la reprise pour vérifier que les paroles se traduisent en actes ». Par ailleurs, les syndicats majoritaires ont insisté sur le souhait de voir ces démarches « s’inscrire dans la durée », au-delà d’un « sursaut exceptionnel en situation d’urgence ». Le prochain rendez-vous ? « Dans un mois », ont d’ores et déjà annoncé les ministères de l’agriculture et de l’économie. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
La CLS pose les briques d’une meilleure valorisation
Début septembre, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) a sorti un nouveau produit visant à sécuriser le revenu des éleveurs…
L’économie de gaz à effet de serre, un nouveau revenu à aller chercher
Alors que les exploitations cherchent à être les plus vertes possibles tout en améliorant leurs coûts de production, la vente de…
Publicité