Aller au contenu principal

Foncier: Barbara Pompili annonce un fonds pour «réhabiliter» les friches industrielles

Zone commerciale Mendès France - Niort
© DR

À l'occasion du cinquième conseil de défense écologique, le 27 juillet, la nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, dans les colonnes du quotidien Le Monde, la création d'un «fonds de plusieurs centaines de millions d’euros pour réhabiliter des centaines d’hectares de friches industrielles», dans le cadre du plan de relance. Elle annonce par ailleurs la reprise de l'objectif proposé par la Convention citoyenne de «diviser par deux la bétonisation dans la prochaine décennie.»

Dans le cadre du plan biodiversité présenté à l'été 2018, le gouvernement poursuit déjà un objectif de «zéro artificialisation nette» (ZAN). La ministre est par ailleurs revenue sur l'application du moratoire sur les zones commerciales en périphérie des villes, annoncé par le Premier ministre: «Avant la coupure estivale, nous enverrons une circulaire aux préfets pour leur demander de veiller scrupuleusement à cette question d’artificialisation dans les dossiers d’autorisation commerciale», annonce-t-elle. Et de préciser: «Sur tous les nouveaux projets susceptibles de détruire des terres agricoles ou des espaces naturels, ils saisiront la commission nationale d’aménagement commercial.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité