Aller au contenu principal

Foncier: Barbara Pompili annonce un fonds pour «réhabiliter» les friches industrielles

Zone commerciale Mendès France - Niort
© DR

À l'occasion du cinquième conseil de défense écologique, le 27 juillet, la nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, dans les colonnes du quotidien Le Monde, la création d'un «fonds de plusieurs centaines de millions d’euros pour réhabiliter des centaines d’hectares de friches industrielles», dans le cadre du plan de relance. Elle annonce par ailleurs la reprise de l'objectif proposé par la Convention citoyenne de «diviser par deux la bétonisation dans la prochaine décennie.»

Dans le cadre du plan biodiversité présenté à l'été 2018, le gouvernement poursuit déjà un objectif de «zéro artificialisation nette» (ZAN). La ministre est par ailleurs revenue sur l'application du moratoire sur les zones commerciales en périphérie des villes, annoncé par le Premier ministre: «Avant la coupure estivale, nous enverrons une circulaire aux préfets pour leur demander de veiller scrupuleusement à cette question d’artificialisation dans les dossiers d’autorisation commerciale», annonce-t-elle. Et de préciser: «Sur tous les nouveaux projets susceptibles de détruire des terres agricoles ou des espaces naturels, ils saisiront la commission nationale d’aménagement commercial.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité