Aller au contenu principal

Beurre AOP Charentes-Poitou
Syndicat des laiteries : pour que la filière laitière gagne en valeur ajoutée

Nouveau cahier des charges, nouveau logo, nouveaux projets en cours : le syndicat des laiteries met tout en oeuvre pour continuer à dynamiser la filière avec en ligne de mire, la valeur ajoutée

Laurent Chupin, Joseph  Giraud, Patrick Rouleau  ont présenté les actions  et les projets du syndicat. AOP Beurre Charentes Poitou
Laurent Chupin, Joseph Giraud, Patrick Rouleau ont présenté les actions et les projets du syndicat.
© Agriculteur Charentais

Même si 2020 a été atypique en raison de la conjoncture sanitaire, le syndicat des laiteries garde le cap.

Le nouveau cahier des charges AOP Beurre Charentes Poitou et sa mise en application sont les «gros» dossiers en cours.  A quelques minutes de l’assemblée générale, mardi 23 mars, Patrick Rouleau, le président du syndicat des laiteries reconnaît,  que ca cahier des charges est «plus contraignant et conduit à revoir les pratiques des éleveurs», mais estime-il, «il nous pousse à obtenir de nos clients la juste rémunération du beurre pour couvrir les surcoûts de nos efforts». Dans l'objectif de rémunérer les efforts des éleveurs, "nous travaillons aussi à la valorisation de la crème. C’est un produit qui se consomme de plus en plus; Nous souhaitons constituer un dossier pour une crème AOP », annonce Joseph Giraud, le directeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité