Aller au contenu principal

Sanitaire
Gale ovine : traiter tous les animaux simultanément

L’apparition de la gale ovine dans les cheptels peut avoir de graves conséquences. Si des démangeaisons sont observées chez les animaux, il est recommandé d’appliquer le traitement à tout le troupeau mais également de coordonner son application avec les voisins.

Gale ovine
La gale ovine se traduit par des démangeaisons qui induisent des lésions au niveau du dos et des zones dépourvues de laine.
© GDS

Classée jusqu’en 1995 comme une maladie réputée contagieuse, la gale ovine est due à un acarien répondant au nom de Psoroptes ovis, qui vit à la surface de la peau. Ce parasite, qui affectionne particulièrement les zones chaudes et humides de la toison des ovins, se multiplie très rapidement à la surface de l’hôte (cycle biologique de 10 à 12 jours). On le retrouve également dans le milieu extérieur, où il est capable de survivre jusqu’à plusieurs mois.

La maladie se transmet directement par contact entre un animal sain avec un animal sans symptôme apparent (introduction) ou par un voisinage infecté de gale, mais également par l’intermédiaire de milieux contaminés (murs, litières), et de matériels souillés par le parasite (clôtures, véhicules de transport…).

Les asymptomatiques majoritaires

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité