Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Autonomie alimentaire
Gérer le parasitisme au pâturage

Lors de la mise au pâturage, le traitement des animaux n’est pas systématique pour favoriser la résistance des organismes aux parasites.

Avant de traiter les animaux, il faut mettre en adéquation le type et le niveau de pression parasitaire par des analyses sur les animaux (coproscopie, dosage des pepsinogènes…).
© DR

Pour les cheptels dont les animaux vont au pâturage, la gestion du parasitisme est incontournable. C’est un enjeu sanitaire, économique et aujourd’hui, écologique (dans son sens littéral : étude des êtres vivants et de leurs interactions dans leur milieu de vie).

En effet, l’écotoxicité des produits antiparasitaires est aujourd’hui bien connue. Il est établi qu’une fois excrétées par les animaux, les molécules antiparasitaires conservent une partie de leur capacité biocide et peuvent avoir un impact sur la faune des prairies, notamment sur les bousiers. Ces derniers participent à la biodiversité des prairies en dégradant les bouses et en étant source de nourriture pour d’autres espèces. Par la baisse de la dégradation des bouses, on observe également une augmentation des refus au parc et une baisse de la fertilisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Publicité