Aller au contenu principal

Gérer les adventices sans chimie

Le 16 mai, une trentaine d’agriculteurs et de techniciens ont assisté à des démonstrations de passage de houe rotative et de herse étrille sur les parcelles de maïs de Jean-Pierre Chaignon à l’Earl Beaulieu, à Échiré.

Les syndicats des eaux du Centre-Ouest et du Vivier mettent à disposition de Cumas de Niort, de La Crèche et de Mougon-Thorigné des houes rotatives et des herses étrilles.
Les syndicats des eaux du Centre-Ouest et du Vivier mettent à disposition de Cumas de Niort, de La Crèche et de Mougon-Thorigné des houes rotatives et des herses étrilles.
© A.F.

Sur le bassin d’alimentation de captage de l’eau du Centre-Ouest, l’objectif est de lutter contre le S-métolachlore, une molécule des désherbants chimiques (S-Metolastar, Gramstar, Camix ou Calibra, entre autres) dont les métabolites se retrouvent dans l’eau de consommation, même après traitement de celle-ci. Si le taux de métabolites de S-métolachlore n’est pas problématique pour l’instant dans le Centre-Ouest, il a posé problème sur d’autres captages en France.

La matinée du 16 mai a été l’occasion de tester les outils de désherbage mécanique que le Seco et le Sev mettent à disposition de deux Cumas de Niort, l’Essor et l’Epron de Surimeau, et que le Sev prête à la Cuma des Trois vallées, à La Crèche, et à la Cuma du Lambon, à Mougon-Thorigné.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité