Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Grégoire Augeron élu président de la MSA Sèvres-Vienne

Le dernier épisode des élections de janvier dernier s’est déroulé il y a quelques jours, avec l’élection du conseil d’administration, qui a à son tour élu son président. Après Josseline Paillat, c’est un agriculteur de la Vienne, Grégoire Augeron, qui prend la présidence.

Grégoire Augeron, nouveau président de la MSA Sèvres-Vienne.
Grégoire Augeron, nouveau président de la MSA Sèvres-Vienne.
© N.C.

Unanimité moins un vote blanc. L’élection de Grégoire Augeron à la présidence de la MSA Sèvres-Vienne s’est indéniablement faite dans le consensus, jeudi 26 mars dernier. Cet agriculteur de la Vienne, qui était vice-président dans la précédente mandature, succède à Josseline Paillat. «Je remercie tous les anciens administrateurs, parmi lesquels notamment Marcel Peny, qui a été le premier président de la MSA Vienne que j’ai connu, ainsi que Josseline Paillat, qui a, elle, été la première présidente après la fusion des deux caisses départementales », exprimait Grégoire Augeron après son élection. À ses côtés, c’est un vice-président deux-sévrien qui a été désigné : Pierre Berthelot, élu dans le 2nd collège. Un partage des responsabilités entre les deux départements auquel tiennent les élus. « Nous nous efforçons de conserver les cultures départementales. Car dans chaque département, il y a une origine culturelle qui demande une attention » ajoute Patrice Léon, directeur de la MSA Sèvres Vienne. « Notre souhait, c’est aussi d’aller vers le plus d’équilibre entre salariés et exploitants » ajoute Grégoire Augeron, en référence au choix fait pour son vice-président. « Nos commissions sont paritaires. Cela nous permet de ne pas gérer nos affaires « entre nous, en comité restreint ». Autre volonté du conseil d’administration : la proximité. Dans chacun de ses 10 bassins d’agences, la MSA Sèvres-Vienne met à disposition une à deux conseillères sociales, trois  animatrices, ainsi que les délégués locaux. « Sur les territoires, nous développons aussi les actions, comme par exemple dans le Nord Vienne, avec l’Adefa pour les emplois saisonniers, l’aide aux aidants… » Pour rassembler sous le même bandeau l'ensemble des services déjà existants dans les deux départements le Groupe MSA Sèvres-Vienne a été mis en place. Il regroupe notamment le portage de repas et télé-assistances, le réseau PSA 79-86 ( prévention et santé en agriculture) et l’Association santé éducation et prévention sur les territoires (Asept) qui met en place des actions sur le bien vieillir (lire en page 17), la nutrition, la garde d’enfants… « Certains de ces services, comme le portage de repas sont déjà proposés à tous les habitants, et pas uniquement aux ressortissants MSA, et nous réfléchissons à d’autres services de proximité de ce style, dans le monde rural », ajoute Grégoire Augeron. 
Même si ces objectifs et intentions sont définis, leur mise en place dépendra des moyens qui seront alloués à la MSA. Les négociations pour la prochaine Convention d’objectif et de gestion (COG) devraient débuter en fin d’année. Le cahier des charges à respecter et les répartitions par caisse seront ainsi définis pour la période 2016-2020.

Le nouveau conseil d’administration

Premier collège
86 : Grégoire Augeron, Denis Bergeron, Jacques Bordier et Gérard Sardet.
79 : Jean-Luc Audé, Catherine Frejoux, Catherine Gaufichon, André Gingreau et Hélène Guinit.
Deuxième collège
86: Marie-Claire Arnault, Jean-Marc Hudon, Gérard Gauthier, Bernard Raudureau, Marylène Raffin et Laurent Renaud. 
79 : Annick Aubouin, Pierre Berthelot, Michel Doret, Sylviane Landeau, Serge Baronnet et Claude Ferjou. 
Troisième collège
86 : Monique Gaillard, Pierre-Yves Bouvier et Céline Sergent.
79 : Jean-Marie Gautier, Philippe Moinard et Jean-Michel Monneau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Bien immatriculer les matériels de l’exploitation agricole
Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
S’affranchir du soja importé, rêve ou réalité ?
Le contexte international de pandémie rend davantage saillante la question de l’autonomie protéique. La France peut-elle répondre…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité