Aller au contenu principal

Grippe aviaire : 3700 canards abattus en Deux-Sèvres

Un élevage de canards de barbarie de Saint-Sauveur de Givre en mai est touché par la grippe aviaire. Les 3700 animaux ont été abattus.

© DR - Photo d'archive 2016

Tout est allé très vite sur l'exploitation de Saint-Sauveur, tout près de Bressuire. Samedi 12 octobre, une très forte mortalité des canards a été enregistrée. Le laboratoire Inovalys de Nantes a confirmé lundi 14 décembre la présence d’un virus influenza aviaire. Devant la gravité de cette situation, en attente de recevoir le résultat du laboratoire national de référence, la préfecture des Deux-Sèvres a délimité par arrêté une zone de contrôle temporaire d’un rayon d’environ 10 km autour de l’élevage atteint et ordonné l'abattage des 3700 animaux.

Au sein de cette zone de contrôle temporaire tous les mouvements de volailles, d’oeufs, de carcasses de volailles, de fumier et de lisier de  volailles sont interdits. Cela concerne les communes de Chanteloup, Chiché, Bressuire, Saint-Sauveur, Clessé, Courlay, Boismé, Geay, Faye-L’Abbesse et La Chapelle-Saint-Laurent. Des prélèvements sont en cours pour déterminer l'origine de la contamination.

L'élevage deux-sévrien est le cinquième à être touché, après les trois élevages de canards gras landais à Benesse-Maremne, Saint-Geours-de-Maremne et Angresse et un élevage de canards maigres en Vendée, à Saint-Maurice-des-Noues, où 7000 animaux sont en cours d'abattage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité