Aller au contenu principal

Guillaume Riou, président de la FNAB : « 2 % de la Pac, c'est trop peu pour tenir les ambitions de la bio »

Alors qu’il reste six mois pour élaborer le plan stratégique national qui participera à orienter la Pac 2022-2027, la Fnab alerte sur les moyens insuffisants alloués à la bio. Son président, le Deux-Sévrien Guillaume Riou, revient sur les enjeux en présence.

© CH.P

La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) a lancé le 5 février une campagne citoyenne #OnVeutLaBioPourTous, que vise-t-elle ?

Il s’agit d’alerter l’opinion publique, à l’heure où s’élabore la future Pac, sur des questions d’alimentation, d’agriculture et de santé. Les scandales alimentaires et crises sanitaires, la prise de conscience environnementale ont confirmé l’intérêt pour la bio, et les politiques fixent des objectifs de plus en plus ambitieux en ce sens. Le dernier en date est celui du président Macron, qui souhaite que 15 % de la SAU soit bio à la fin de son mandat, quand nous en sommes à peine à 9 %. Or, les crédits alloués à la bio ne représentent que 2 % du budget de la Pac, via son second pilier (fonds Feader de 1,450 Md€). C’est trop peu pour tenir les ambitions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité