Aller au contenu principal

Guillaume Riou, président de la FNAB : « 2 % de la Pac, c'est trop peu pour tenir les ambitions de la bio »

Alors qu’il reste six mois pour élaborer le plan stratégique national qui participera à orienter la Pac 2022-2027, la Fnab alerte sur les moyens insuffisants alloués à la bio. Son président, le Deux-Sévrien Guillaume Riou, revient sur les enjeux en présence.

© CH.P

La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) a lancé le 5 février une campagne citoyenne #OnVeutLaBioPourTous, que vise-t-elle ?

Il s’agit d’alerter l’opinion publique, à l’heure où s’élabore la future Pac, sur des questions d’alimentation, d’agriculture et de santé. Les scandales alimentaires et crises sanitaires, la prise de conscience environnementale ont confirmé l’intérêt pour la bio, et les politiques fixent des objectifs de plus en plus ambitieux en ce sens. Le dernier en date est celui du président Macron, qui souhaite que 15 % de la SAU soit bio à la fin de son mandat, quand nous en sommes à peine à 9 %. Or, les crédits alloués à la bio ne représentent que 2 % du budget de la Pac, via son second pilier (fonds Feader de 1,450 Md€). C’est trop peu pour tenir les ambitions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité