Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Portrait
Hélène blaud, la confiance des autres pour s’engager

A Saint-Georges-de-Noisné, Hélène Blaud n’élève plus de parthenaises. Le métier a tiré sa révérence mais pas les responsabilités. Elles rythment la vie de la présidente de la Sdae, désignant la confiance que l’on a placée en elle comme pierre angulaire de son engagement.

«Je me suis dit très tôt que je serai agricultrice mais avec une ouverture sur autre chose», déclare Hélène Blaud.
«Je me suis dit très tôt que je serai agricultrice mais avec une ouverture sur autre chose», déclare Hélène Blaud.
© N.C.

Chevelure et boucles d’oreille au diapason. Les deux jouent sur la gamme de l’argenté. Et surtout, surtout les boucles d’oreille, une véritable signature. « Je les ai toujours portées, même avec ma cotte, même le jour où Chirac est venu sur mon exploitation pour signer  la charte pour l’installation des jeunes agriculteurs », explique Hélène Blaud. Pour la présidente du Syndicat départemental des anciens exploitants (Sdae), élégante et agricultrice sont des mots qui vont très bien ensemble. De même que femme et responsabilités, « même si rien n’est acquis et c’est aussi aux femmes de se battre ! » Hélène pioche alors dans ses souvenirs, lesquels n’auront pas droit à une date précise. « Je n’aime pas les chiffres, je ne retiens pas les dates, ce qui m’importe c’est le sens des événements », confie-t-elle. Avant pourtant de citer une année, celle-ci indélébile même pour une femme aux relations calendaires compliquées : « En 1976, l’année de la sécheresse, il a fallu faire venir de la paille, j’ai été désignée pour gérer les relations avec les transporteurs. Nous faisions partie des rares agriculteurs à avoir le téléphone ».

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Bien immatriculer les matériels de l’exploitation agricole
Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
S’affranchir du soja importé, rêve ou réalité ?
Le contexte international de pandémie rend davantage saillante la question de l’autonomie protéique. La France peut-elle répondre…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité