Aller au contenu principal

Hyso Barrières, système de désinfection automatique

La société Elvéo a mis au point début 2017 un portique de désinfection automatique pour les véhicules entrant et sortant des exploitations, des abattoirs, ou de toute sorte de zone concernée par les dispositions de biosécurité.

L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
© N.D.

«Simple et efficace », voilà comment le décrit Emmanuel Bossard, responsable commercial d’Elvéo. Lui et le directeur de l’entreprise, Rémy Albert, s’étonnent encore du succès fulgurant de leur invention depuis quelques mois.
Il existe deux modèles : Hyso Barrières basses et hautes. « Les barrières basses ont 6 buses sur chaque poteau et désinfectent jusqu’à 2 m de hauteur. Les barrières hautes ont 9 buses de chaque côté et atteignent 3,50 m. Plus 10 buses en rampe centrale. La consommation est de 35 à 45 l/minute selon le modèle », décrit Emmanuel Bossard.
Il y a deux capteurs : à l’entrée et à la sortie du portique. Quand le véhicule apparaît devant le premier capteur, le système se met en route. Il passe devant le second capteur, et quand il sort du portique et que le second capteur ne perçoit plus de véhicule, le système se coupe. Le chauffeur n’a même plus à descendre de son véhicule.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Publicité