Aller au contenu principal

Hyso Barrières, système de désinfection automatique

La société Elvéo a mis au point début 2017 un portique de désinfection automatique pour les véhicules entrant et sortant des exploitations, des abattoirs, ou de toute sorte de zone concernée par les dispositions de biosécurité.

L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
© N.D.

«Simple et efficace », voilà comment le décrit Emmanuel Bossard, responsable commercial d’Elvéo. Lui et le directeur de l’entreprise, Rémy Albert, s’étonnent encore du succès fulgurant de leur invention depuis quelques mois.
Il existe deux modèles : Hyso Barrières basses et hautes. « Les barrières basses ont 6 buses sur chaque poteau et désinfectent jusqu’à 2 m de hauteur. Les barrières hautes ont 9 buses de chaque côté et atteignent 3,50 m. Plus 10 buses en rampe centrale. La consommation est de 35 à 45 l/minute selon le modèle », décrit Emmanuel Bossard.
Il y a deux capteurs : à l’entrée et à la sortie du portique. Quand le véhicule apparaît devant le premier capteur, le système se met en route. Il passe devant le second capteur, et quand il sort du portique et que le second capteur ne perçoit plus de véhicule, le système se coupe. Le chauffeur n’a même plus à descendre de son véhicule.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité