Aller au contenu principal

Economie
Il fait bon entreprendre en Deux-Sèvres

Toute activité confondue et après deux ans de variation positive trimestre par trimestre, le département conclut l’année 2019 sur une croissance de + 3,1 %

L’économie française a bien résisté dans un contexte international marqué par des tensions commerciales avec la Chine et les Etat-Unis et de lourdes incertitudes liées au Brexit. « Elle a fait preuve de résilience », juge Yannick Le Gouzouguec, directeur départemental des Deux-Sèvres de la Banque de France. En 2019, la croissance française est de 1,3 point de PIB quand elle n’est en Allemagne que de 0,5 et en Italie de 0,2. 

A en croire la Banque de France, l’Ordre des experts-comptables et la chambre de commerce et d’industrie le dynamisme économique des Deux-Sèvres contribue positivement à la situation nationale. Mercredi 12 février, dans les locaux de Séolis à Niort, les observateurs faisaient un point conjoncture. Dans le secteur de l’industrie, le département connaît en 2019 une croissance de chiffre d’affaires de 5 %. En Nouvelle-Aquitaine, ce chiffre bien que positif est en deçà, à 2,7 %. Dans les secteurs des services et de la construction, les entrepreneurs des Deux-Sèvres ont également connu une bonne année. Ils ont enregistré une augmentation de 3 % du chiffre d’affaires dans le premier domaine et de 2 % dans le second (respectivement + 3,4 % et + 2,5 % en Nouvelle-Aquitaine). 

Mikaël Hugonnet, président de l’Ordre régional des experts-comptables Poitou-Charentes-Vendée confirme par un focus sur le quatrième trimestre de l’année « un dynamisme territorial réel ». Toute activité confondue et après deux ans de variation positive trimestre par trimestre, le département conclut l’année sur une croissance de + 3,1 % (d’après les déclarations de TVA). « Traversé par l’axe Paris-Bordeaux, proche des Pays de la Loire,  ce territoire rural a peu subi les tensions sociales de l’année », analysent les observateurs. Une réalité qui s’exprime dans les résultats de l’enquête menée par la CCI auprès des entreprises des Deux-Sèvres : « 67,2 % des chefs d’entreprise du département jugent que la conjoncture économique est bonne », expose Frédérique Rouvreau, de l’observatoire économique de la CCI. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité