Aller au contenu principal

Economie
Il fait bon entreprendre en Deux-Sèvres

Toute activité confondue et après deux ans de variation positive trimestre par trimestre, le département conclut l’année 2019 sur une croissance de + 3,1 %

L’économie française a bien résisté dans un contexte international marqué par des tensions commerciales avec la Chine et les Etat-Unis et de lourdes incertitudes liées au Brexit. « Elle a fait preuve de résilience », juge Yannick Le Gouzouguec, directeur départemental des Deux-Sèvres de la Banque de France. En 2019, la croissance française est de 1,3 point de PIB quand elle n’est en Allemagne que de 0,5 et en Italie de 0,2. 

A en croire la Banque de France, l’Ordre des experts-comptables et la chambre de commerce et d’industrie le dynamisme économique des Deux-Sèvres contribue positivement à la situation nationale. Mercredi 12 février, dans les locaux de Séolis à Niort, les observateurs faisaient un point conjoncture. Dans le secteur de l’industrie, le département connaît en 2019 une croissance de chiffre d’affaires de 5 %. En Nouvelle-Aquitaine, ce chiffre bien que positif est en deçà, à 2,7 %. Dans les secteurs des services et de la construction, les entrepreneurs des Deux-Sèvres ont également connu une bonne année. Ils ont enregistré une augmentation de 3 % du chiffre d’affaires dans le premier domaine et de 2 % dans le second (respectivement + 3,4 % et + 2,5 % en Nouvelle-Aquitaine). 

Mikaël Hugonnet, président de l’Ordre régional des experts-comptables Poitou-Charentes-Vendée confirme par un focus sur le quatrième trimestre de l’année « un dynamisme territorial réel ». Toute activité confondue et après deux ans de variation positive trimestre par trimestre, le département conclut l’année sur une croissance de + 3,1 % (d’après les déclarations de TVA). « Traversé par l’axe Paris-Bordeaux, proche des Pays de la Loire,  ce territoire rural a peu subi les tensions sociales de l’année », analysent les observateurs. Une réalité qui s’exprime dans les résultats de l’enquête menée par la CCI auprès des entreprises des Deux-Sèvres : « 67,2 % des chefs d’entreprise du département jugent que la conjoncture économique est bonne », expose Frédérique Rouvreau, de l’observatoire économique de la CCI. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité