Aller au contenu principal

Il faut tirer la sonnette d’alarme au GLAC

Le Glac traverse une période difficile qui se traduit par des difficultés à respecter les recommandations interprofessionnelles de prix du lait, Marie Thérèse Bonneau, membre du bureau de la Fnpl fait le point sur la situation.

«Le Glac traverse actuellement une période difficile, nous ne le nions pas. Le marché des produits de grande consommation sur lequel repose une partie importante de la stratégie économique de l’entreprise est soumis à de fortes tensions concurrentielles et c’est encore plus vrai pour les produits premiers prix. Si nous entendons que l’entreprise traverse une passe difficile, nous sommes très inquiets face au manque d’information sur le projet concret de l’entreprise pour passer cette crise. Qu’est-ce qui nous permet de penser que cette situation s’arrangera à court terme ? 
En tant que producteurs, deux choses nous alertent particulièrement. Premièrement, nous avons le sentiment que le projet toujours retardé de restructuration industrielle de l’entreprise est compensé par le prix payé aux producteurs. Il n’est pas acceptable que les coopérateurs jouent ce rôle de variable d’ajustement. Mais plus grave encore, nous savons que si elle ne s’arrange pas rapidement, la situation du Glac ne restera pas longtemps un problème interne à l’entreprise. Comment, sur un marché aussi concurrentiel que le lait de consommation, les entreprises de la filière laisseraient passer un décrochage sur plusieurs mois consécutifs ? Cette situation est néfaste pour l’ensemble des producteurs et nous n’entendons pas que ce choix d’entreprise impacte les producteurs localement et nationalement.  
Aujourd’hui, nous souhaitons pouvoir dialoguer avec les responsables de l’entreprise pour faire le point sur cette situation. Nous demandons des réponses à nos questions et la présentation d’un projet concret pour l’avenir.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité