Aller au contenu principal

Fourrages
« Il faut trouver 1 700 ha de paille »

La FDSEA estime les besoins à près de 5 000 tonnes.

La FDSEA vient de terminer le recensement des besoins en paille et foin suite aux conditions climatiques défavorables du printemps. Le bureau de la FDSEA qui s’est réuni le lundi 14 juin a estimé les besoins à près de 5 000 tonnes soit un équivalent en surface de l’ordre de 1 700 ha. Cette demande est certes importante mais pas insurmontable par rapport aux ressources du département. En conséquence, le bureau de la FDSEA a décidé de lancer un appel à la solidarité sur le département entre céréaliers et éleveurs avant de conduire une opération de plus grande ampleur avec d’autres départements céréaliers. Cet appel doit se traduire sur le terrain par le non-broyage de la paille, par des échanges de gré à gré entre céréaliers et éleveurs sur la base de prix « moralisés ». La FDSEA se félicite dès maintenant du fait que certains cantons se sont engagés dans cette solidarité avec la mise à disposition de plusieurs dizaines d’hectares de paille. Pour le moment cette offre reste insuffisante. Le syndicat continue à recenser toutes les offres,  y compris celles de paille de colza et de pois qui peuvent être une alternative

 

Contact : pour céder quelques hectares de paille, téléphoner au 05 49 77 16 69. La FDSEA apporte une caution morale à ces échanges qui resteront de gré à gré. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité