Aller au contenu principal
Font Size

Fourrages
« Il faut trouver 1 700 ha de paille »

La FDSEA estime les besoins à près de 5 000 tonnes.

La FDSEA vient de terminer le recensement des besoins en paille et foin suite aux conditions climatiques défavorables du printemps. Le bureau de la FDSEA qui s’est réuni le lundi 14 juin a estimé les besoins à près de 5 000 tonnes soit un équivalent en surface de l’ordre de 1 700 ha. Cette demande est certes importante mais pas insurmontable par rapport aux ressources du département. En conséquence, le bureau de la FDSEA a décidé de lancer un appel à la solidarité sur le département entre céréaliers et éleveurs avant de conduire une opération de plus grande ampleur avec d’autres départements céréaliers. Cet appel doit se traduire sur le terrain par le non-broyage de la paille, par des échanges de gré à gré entre céréaliers et éleveurs sur la base de prix « moralisés ». La FDSEA se félicite dès maintenant du fait que certains cantons se sont engagés dans cette solidarité avec la mise à disposition de plusieurs dizaines d’hectares de paille. Pour le moment cette offre reste insuffisante. Le syndicat continue à recenser toutes les offres,  y compris celles de paille de colza et de pois qui peuvent être une alternative

 

Contact : pour céder quelques hectares de paille, téléphoner au 05 49 77 16 69. La FDSEA apporte une caution morale à ces échanges qui resteront de gré à gré. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité