Aller au contenu principal

Il reste encore quelques places pour le certificat de spécialisation ovins

© N.C.

En formation pour adultes ou bien par apprentissage, le certificat de spécialisation ovin (CSO) a été spécialement créé pour former des professionnels de l’élevage ovin en production de viande ou de lait. À l’issue du CSO, les stagiaires et les apprentis sont autonomes pour toutes les interventions réalisées sur les ovins. Ils maîtrisent les aspects techniques de toutes les étapes de l’élevage, de la mise en lutte à la commercialisation et ce dans des conditions d’élevage diverses. Enfin, ils sont capables d’analyser une situation économique et identifier les pistes d’amélioration si nécessaire. Les diplômés sont ainsi formés pour s’installer, devenir salarié spécialisé ovin dans un élevage ou bien technicien dans une structure de développement agricole.


Dix centres répartis sur toute la France ont ouvert en cette rentrée 2016, le premier en ovins lait et les autres en ovins viande. Il s’agit de Saint-Affrique (12), le Lot (46), Mirecourt (88), les Vaseix/Bellac (87), Charolles (71), La-Roche-sur-Yon (85), la Côte-Saint-André (38), Saint-Flour (15), Vervins (02) et Montmorillon (86). Si vous êtes intéressés par cette formation, vous pouvez rapidement contacter les centres de formation ou bien Laurence Sagot au 06 45 32 24 87 ou par mail à laurence.sagot@idele.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité