Aller au contenu principal

Syndical
« Il y a 5 ans, un kilo de viande payait 7 l de fioul. Aujourd’hui, il en paie à peine 4 »

Lundi, la profession agricole était mobilisée sur la ferme d’Eric Fouillet à l’appel de la Fnsea79. Une cinquantaine de représentants syndicaux, d’organisation de producteurs et des banques faisaient le point sur l’agriculture départementale en présence de la préfète.

Eric Fouillet (à droite) présente son exploitation à Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres. L’éleveur d’Adilly compte 70 femelles de race charolaise et 130 brebis sur 85 ha de terre.
Eric Fouillet (à droite) présente son exploitation à Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres. L’éleveur d’Adilly compte 70 femelles de race charolaise et 130 brebis sur 85 ha de terre.
© C. P.

En 1998, Eric Fouillet quitte son emploi à la Caveb. Il s’installe en productions  bovine et ovine sur la ferme familiale. « Jusqu’en 2005, j’étais très content de mon choix », affirme l’hôte de la demi-journée syndicale initiée par la Fnsea79, lundi 12 septembre. Depuis, regrette le chef d’entreprise, l’état du marché de la viande et l’augmentation des charges sont devenus pesants. « Les animaux sont vendus au même prix qu’il y a six ans. Sur la même période les charges ont augmenté de 30% », exprimait-il à l’adresse de la préfète, Christiane Barret. Plus de salaires, plus de vacances ; la famille Fouillet, établie à la Perchée à Adilly, vit sur le revenu de madame qui travaille hors de l’exploitation. « La décroissante agricole se poursuit en Deux-Sèvres », pointe avec amertume Patrice Coutin, président de la Fnsea79. Quid de la dynamique sociale en Deux-Sèvres où « 18 % des emplois sont liés à l’agriculture ». Et les conditions météorologiques de l’année 2011 n’annoncent aucune amélioration à court terme. « Le stock de foin est déficitaire à 40% », évalue l’éleveur gâtinais.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité