Aller au contenu principal

Impact environnemental : lancement de la nouvelle base de données Agribalyse

© Ademe

L’Ademe et l'Inrae ont dévoilé le 29 septembre dans le cadre d’un colloque, la nouvelle version de la base de données d’impact environnemental des aliments Agribalyse. «La plus complète des bases de données pour mesurer les impacts environnementaux de notre alimentation», affirment les deux organisations dans un communiqué.

Sont ainsi disponibles en ligne les impacts environnementaux de 200 produits agricoles bruts et 2500 produits alimentaires analysés selon la méthodologie de l’analyse du cycle de vie (ACV) du produit. À partir de quatorze indicateurs qui prennent en compte notamment le changement climatique, l’utilisation des sols, la consommation de ressources non renouvelables, est calculé un score environnemental unique, le PEF (Product Environmental Footprint), sans unité.

Plus il est bas, plus l’impact sur l'environnement de l’aliment considéré est faible. Un indicateur de qualité, le DGR (Data Quality Ratio) accompagne ce score pour indiquer le niveau de confiance que l’on peut avoir dans cette donnée. «Notre objectif est de fournir à une communauté d’utilisateurs un outil accessible à tout le monde pour pouvoir donner une épine dorsale aux affichages environnementaux des aliments», prône Arnaud Leroy, président de l’Ademe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité