Aller au contenu principal

Implanter des courges sous couvert végétal pour limiter le travail du sol

L’Acpel mène une expérimentation sur l’exploitation maraîchère bio de Pierre-Henri Piron. Les premiers résultats, présentés le 11 septembre, sont plutôt encourageants.

Le couvert, implanté à l’automne 2016, est un mélange de seigle, de vesce, de féverole et de féverole fermière. Les courges ont quant à elles été plantées le 3 juin dernier.
Le couvert, implanté à l’automne 2016, est un mélange de seigle, de vesce, de féverole et de féverole fermière. Les courges ont quant à elles été plantées le 3 juin dernier.
© A.M.

L’implantation directe d’une culture de courges sans travail du sol dans un couvert roulé a été le sujet de restitution le 11 septembre. Sur une parcelle d’environ 2 000 m2 (utilisée auparavant pour faire pousser de la pomme de terre), des essais ont été menés à la ferme du Roi, chez Pierre-Henri Piron, maraîcher bio à Mouthiers-sur-Boëme (Charente).
L’Acpel, l’association Charentes-Poitou d’expérimentation légumière, a décidé de lancer de nouveaux travaux suite aux suggestions des producteurs. Deux exploitations ont décidé de participer au test : celle de Pierre-Henri Piron et le Gaec Légumes and Co, à Combrand. « On cherche à s’affranchir du désherbage, à toujours avoir une culture implantée et à limiter l’utilisation d’outils mécaniques », a expliqué Samuel Ménard, technicien de l’Acpel.
Face à la disposition spécifique de sa ferme (peu de bâtiments et de matériel) et le manque de fumier à disposition à cause de la disparition d’éleveurs à proximité, Pierre-Henri Piron cherche une solution à la problématique de la fertilisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité