Aller au contenu principal

Inde: le gouvernement va abroger les trois lois de la réforme agricole

© Facebook - All India Kisan Sabha

Après un an de manifestations d’agriculteurs en colère, l’Inde a décidé le 19 novembre, d’abroger les trois lois de la réforme agricole. Le Premier ministre Narendra Modi a déclaré à cet effet que le gouvernement allait «entamer le processus constitutionnel lors de la session parlementaire qui débute à la fin du mois».

Cette volte-face inattendue de New Delhi intervient avant d’importantes élections dans plusieurs États.

Ces réformes avaient été votées en septembre 2020 afin d’autoriser les agriculteurs à vendre leurs productions aux acheteurs de leur choix, plutôt que de se tourner exclusivement vers les marchés contrôlés par l’État leur assurant ainsi un prix de soutien minimal pour certaines denrées.

Depuis novembre 2020, des manifestions de masse de petits exploitants agricoles ont éclaté pour contester cette libéralisation qui, selon eux, risquait de les obliger à brader leurs marchandises aux grandes entreprises pour les écouler.

Pour tenter de calmer les choses, la Cour suprême, plus haute juridiction du pays, avait alors décidé de suspendre le 12 janvier dernier, l’application des réformes agricoles.

Mais sans y arriver puisque la situation a tourné au drame le mois dernier avec le décès de huit personnes dont quatre agriculteurs lors de heurts survenus au cours d’une visite du ministre des Affaires intérieures, Ajay Mishra, dans l’État d’Uttar Pradesh.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité