Aller au contenu principal

Indications géographiques: signature de l’accord entre l’UE et la Chine

© Agri 79

«La France salue la signature de l’accord entre l’Union européenne et la Chine sur les indications géographiques (IG)» à l’occasion du sommet UE-Chine, annonce le gouvernement dans un communiqué le 14 septembre. Exemple concret du travail européen pour développer la protection des appellations à travers le monde, l’accord protègera 100 IG européennes sur le territoire chinois et 100 IG chinoises en Europe. «26 IG françaises en bénéficieront, dont certains noms parmi les plus prestigieux mais également les plus usurpés en Chine», indique le ministère de l’Agriculture.

«Cet accord bilatéral entre l’Union européenne et la Chine est historique. En protégeant nos indications géographiques, qui font la fierté et la renommée du travail de nos agriculteurs et de nos viticulteurs, il participe à la valorisation de nos savoir-faire français», estime Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, cité dans le communiqué. Après sa signature par le Parlement européen, l’accord sera officiellement adopté par le Conseil et entrera en vigueur fin 2021. Il est prévu que, dans les quatre ans suivants, son champ d’application soit élargi à 175 IG supplémentaires dont la liste reste encore à définir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité