Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Innovation : de la composition physique des sols à la recommandation agronomique

Terrena propose un nouvel outil d’analyse aux agriculteurs. Objectif : scruter les sols de façon pointue pour adapter les apports d’intrants aux besoins réels.

Le temps où les agriculteurs pensaient à satisfaire les besoins de la culture est révolu. « Nous travaillons avec en tête le bon fonctionnement du sol. De celui-ci, les plantes extraient les nutriments dont elles ont besoin », explique Maxime Bujon, céréalier à Montalembert.
Ce mode de fonctionnement, bénéfique à l’environnement, exige une parfaite connaissance du potentiel des sols. Cette technologie, par étapes successives, permettra de sortir une carte précise des sols assortie de préconisations. L’étude a commencé mi-novembre par le passage d’un outil géoréférencé. Il a sillonné les parcelles en faisant des relevés tous les 12 mètres. Équipé de roues étroites, il mesure, via la diffusion d’un courant électrique, la résistivité des sols sur une profondeur allant de la surface à 1,70 mètre. « Dans une même parcelle, on peut, en moins de 300 m, passer d’une terre de groie à un limon profond. De la composition physique dépend le potentiel et donc - en fonction des précédents culturaux également - les apports ».

S’engager dans cette technique est pour les exploitants un choix stratégique. La réalisation de l’analyse des sols coûte 100 €/ha en prestation initiale. C’est un investissement qui, comme l’épandeur à engrais (*) et l’installation sur la moissonneuse-batteuse de capteurs de rendement, sera amorti sur plusieurs années. À ce jour, Terrena compte 70 adhérents engagés dans ce dispositif pour 4 000 ha de surface.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité