Aller au contenu principal

Statistiques
Installation : les Deux-Sèvres font la course en tête

160 dossiers déposés à l’Adasea, 151 validés par la CDOA. Le département des Deux-Sèvres installe fortement. Le nombre des agriculteurs y diminue moins vite qu’ailleurs.

« Pour qu’il y ait installation, il faut des exploitations disponibles, des porteurs de projets et des dynamiques de filières et territoires propices à une certaine émulation », analyse Éric Ferré, conseiller installation à l’Adasea. Ces derniers mois, ces trois conditions sont réunies. Résultat, en 2007, le département se classe parmi les premiers de France en nombre d’installations.

Avec 160 dossiers déposés à l’Adasea, 151 validés en CDOA, le département des Deux-sèvres rejoint les départements de la Vendée, du Maine-et-Loire, de l’Ille-et-Vilaine et de l’Aveyron, les plus dynamiques dans le domaine des installations.
Alors que la courbe des retraites devait poursuivre sa lente ascension, le dispositif des départs anticipés par le biais des rachats de trimestres a précipité quelques cessations. En 2005, 2006, 2007, de nombreuses exploitations se sont libérées. Prioritaires dans l’attribution des droits à produire vache allaitante, les jeunes sans réserve ont concrétisé leurs projets. Les structures disponibles devenant le support de ceux-ci. « Sur les 151 dossiers validés en CDOA en 2007, 60 (40%) reposent sur la production viande bovine », comptabilise Éric Ferré. La filière laitière et ses nombreuses installations possibles en société a permis la réalisation de 37 projets (23 % des installations). La production caprine, avec 18 installations décroche une troisième place presque décevante pour le premier département producteur de France. « Pas une exploitation du pays Mellois, première zone de production française, n’est inscrite au répertoire à l’installation », s’étonne le conseiller de l’Adasea. « Faute de fermes disponibles pouvant servir de support de projet, les jeunes désireux de s’installer sur des ateliers de 300 à 400 chèvres se détournent de la région », note l’observateur. Les installations caprines sont très soutenues dans le Sud-Ouest de la France.

Concurrence pour la filière ovine
Les productions hors-sol sont toujours l’objet de quelques installations, 15 en 2007 (9%). 7 sont classées en polycultures-élevage par l’Adasea. La filière grandes cultures a intéressé 6 jeunes (4%). Avec seulement 5 projets concrétisés en 2007 ( 4%), la filière ovine souffre « peut-être de la concurrence des productions. C’est avec la filière caprine, les deux grandes désillusions de l’année 2007 », commente Éric Ferré. Enfin, trois jeunes se sont lancés en agriculture par la mise en œuvre de projets de diversification.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité