Aller au contenu principal

Sport
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes

Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme les petits.

Des palets, il en existe de plusieurs sortes : en fonte ou en laiton, auxquels on joue sur plancher, sur terre ou sur plomb. Dans le nord des Deux-Sèvres/sud du Maine-et-Loire subsiste également une pratique de palets de 1 kg qu’on lance à 11 m de distance. « La plaque de jeu en plomb, un carré de 45 cm de côté de 15 à 20 kg, est apparue assez tardivement, explique Quentin Poirier, responsable du développement du palet vendéen au comité départemental du sport en milieu rural (Cdsmr) de La Roche-sur-Yon. Dans les années 60, on a remplacé les canalisations en plomb et on s’est probablement servi des chutes et surplus pour créer des planches de jeu ».
Le palet le plus joué en Deux-Sèvres est celui en laiton, qu’on lance sur un carré de plomb situé à 3,80 m. On joue généralement en 13 points, parfois en 15 pour une finale, et on s’affronte en un contre un, deux contre deux ou trois contre trois. Chaque équipe dispose de six palets différenciés par leur couleur ou un système de chiffres pairs et impairs. Le but ? Les rapprocher le plus possible d’un plus petit palet, appelé le « maître », préalablement lancé sur la planche de jeu.

Dynamisme de la fédération


Le palet, vieux jeu ? Que nenni ! Un petit tour sur la page Facebook Palet donne rapidement une idée du dynamisme de l’activité. De nouvelles associations voient fréquemment le jour de la Vendée à la Bretagne et les dates de concours, tournois et matches de championnats remplissent l’agenda. « On dénombre 3 700 licenciés au niveau national, dont 350 adhérents dans les huit clubs de Deux-Sèvres, annonce Quentin Poirier. Dans les départements de la Vendée, des Deux-Sèvres et du Maine-et-Loire, il n’est pas rare qu’une dizaine de compétitions aient lieu chaque week-end ».
Le jeu, qui a aussi sa propre coupe de France annuelle, fait appel à des compétences de précision et de concentration, au même titre que la pétanque, les fléchettes ou encore le tir à l’arc. « Le jeu est en outre mixte et praticable à tous les âges, ajoute le responsable au Cdsmr 85, qui anime également des animations palet dans les écoles. Depuis son rattachement à notre comité il y a près de vingt ans, il n’a cessé de se développer et de susciter l’engouement ».

De la technique et de la convivialité

S’il est avant tout un jeu de mental, le palet fait aussi appel à la motricité des joueurs pour trouver la posture qui mènera à un lancer efficace. Pour se « placer » le plus près du maître, on lance son palet à plat, sans rotation de la main. Le palet doit être calé entre le pouce et l’index, son poids est soutenu par-dessous avec le majeur. Ensuite, tous les coups sont permis : faire carreau pour prendre la place d’un palet adverse, tirer, faire un chapeau en recouvrant le maître ou encore faire rouler son palet sans toucher la planche, ce qui annulerait le coup. Qu’on le pratique l’été dehors à l’heure de l’apéro, ou plus sérieusement toute l’année dans les gymnases, le palet a assurément encore de beaux jours devant lui !

Un comité 79 au service du monde rural

Il existe aussi un Comité départemental du sport en milieu rural en Deux-Sèvres. Bénéficiant jusqu’il y a deux ans de moyens mutualisés avec les foyers ruraux (plus axés sur les activités culturelles ou loisirs créatifs), le comité assure, grâce à ses bénévoles, le soutien et la valorisation du sport dans les villages afin de dynamiser le tissu rural. En Deux-Sèvres, le Cdsmr regroupe des licenciés de tir à l’arc, badminton et autres sports mais le coeur de son activité se concentre sur la marche nordique (près de 200 licenciés) et le palet (350). Une section est même dédiée à l’organisation d’événements ou de création de sa propre association de palet. Elle assure aussi la tenue d’un championnat et d’une coupe départementaux ainsi qu’un tournoi interclubs.
Pour toute info sur le palet 79, contactez André Landrit au 06 78 12 59 70 ou dedelandrit79@gmail.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité