Aller au contenu principal

Juridique
Intrusions dans les exploitations : la réponse juridique prend forme

La mission d’information parlementaire sur les entraves a rendu son rapport le 27 janvier. Pour lutter contre les intrusions dans les exploitations agricoles, ses membres veulent renforcer l’arsenal juridique et améliorer l’efficacité de la réponse pénale.

Avec cette nouvelle réponse juridique, les députés espèrent que les dépôts de plainte seront plus représentatifs de la réalité, alors que seulement 49 ont été dénombrés en 2019.
© Gendarmerie nationale

Face aux intrusions dans les exploitations agricoles, la riposte juridique prend forme. Le 27 janvier, la mission
d’information parlementaire sur les « moyens de juguler les entraves aux activités légales » a rendu son rapport. Il s’agit de la réponse la plus aboutie à ce jour après plusieurs tentatives législatives infructueuses.
La proposition phare de la mission est la création d’un nouveau délit qui pourrait sanctionner les auteurs d’intrusions.

Il viserait « l’introduction sans droit dans un lieu où sont exercées, de façon licite, des activités commerciales,
industrielles, artisanales, agricoles ou de loisir, dans le but de troubler la tranquillité ou le déroulement normal de l’activité ».

Le cadre juridique actuel ne couvre pas tous les phénomènes d’entrave », déplorent les députés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité