Aller au contenu principal

Cultivons le champ réglementaire
Irrigation et contrôle des compteurs

L’arrêté prévoit que l’exploitant doit procéder à l’échange du mécanisme de mesure tous les neuf ans ou recourir à un diagnostic de fonctionnement du compteur, qui devra alors être renouvelé tous les sept ans.
© DR

Tout irrigant est soumis à la redevance pour prélèvement sur la ressource en eau. À ce titre et selon l’arrêté du 19 décembre 2011, il doit maintenir en bon état de fonctionnement le dispositif de mesure de ses prélèvements et tenir un registre d’enregistrement de ses données.
Dans la très grande majorité des cas, le dispositif de mesure des prélèvements est un compteur.

Quand et comment contrôler son compteur ?
L’arrêté prévoit que l’exploitant doit procéder à l’échange du mécanisme de mesure tous les neuf ans ou recourir à un diagnostic de fonctionnement du compteur, qui devra alors être renouvelé tous les sept ans. Les données relatives aux dates de pose et de dépose, de remise à neuf ou d’échange du mécanisme de mesure, et s’il y a lieu, le rapport du dernier diagnostic, doivent être conservées pendant quatre ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité