Aller au contenu principal

Humeur
J'ai mal à ma République

Jérome Despey, secrétaire général de la FNSEA
© DR

En apprenant hier [le 15 septembre ndlr] que Madame Pompili soutenait publiquement l’appel des coquelicots, j’en suis tombé de ma chaise ! La numéro  3 du gouvernement de la République française signe une pétition sans que personne ne s’en émeuve… Une pétition qui mérite d’être lue tant l’obscurantisme qui la guide est symptomatique de l’extrémisme qui guide ses auteurs. Extraits : « Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance (…) Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers » !

Jamais ne sont évoquées la recherche, l’innovation et le développement, pourtant sources de progrès et de solutions face aux attentes de la société… Jamais n’est mentionnée la question de l’accès à l’alimentation, alors même que plus de 7  millions de personnes sont en situation de précarité alimentaire en France ! Jamais n’est proposé un quelconque dialogue avec les agriculteurs, pourtant pas les moins concernés…

Comment une ministre peut soutenir de telles méthodes ? Et que dire de la conclusion de cette pétition : «  Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes  ». La ministre ne se sent-elle pas en situation de responsabilité pour lancer un appel au gouvernement ? Comment le Premier ministre peut-il tolérer ces agissements ?

La République tombe bien bas quand une ministre s’abaisse à signer des pétitions envers le gouvernement. À moins que ce ne soit qu’une ministre qui manque de courage pour assumer la défense de l’intérêt général de la souveraineté alimentaire et l’activité sur les territoires, au moment où tout le monde parle de relocalisation…

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Charolais, Julien Bonnet
Concourir pour promouvoir la race charolaise : mais pas à Bressuire cette année
La nouvelle vient de tomber. Les Conviviales d'automne n'auront pas lieu en 2020. La covid-19 aura eu raison de cet évènement qui…
Publicité