Aller au contenu principal

Décès
Jean-Michel Lemétayer, la mort d'un grand partisan du dialogue interprofessionnel

Jean-Michel Lemétayer est mort brutalement dans la soirée du 31 juillet.

Jean-Michel Lemétayer
Jean-Michel Lemétayer
© Actuagri

Ancien président de la FNSEA, de 2001 à 2010, né en juin 1951, cet ardent défenseur de sa Bretagne, de son agriculture, de sa gastronomie, « se battait sans limite », juge Daniel Rouvreau à ses côtes à la FNPL de nombreuses années. Il présidait le salon Space de l'élevage qu'il avait contribué à créer. Il était également président de la Sopexa, la société pour la promotion de l'agroalimentaire. Jean-Michel Lemétayer était depuis toujours un très ardent défenseur du dialogue interprofessionnel qu'il avait notamment pratiqué lorsqu'il présidait la fédération des producteurs de lait (FNPL), de 1995 à 2002 avant d'être élu n° 1 de la FNSEA. Il avait obtenu la signature d'un accord interprofessionnel qui avait donné lieu à bon nombre d'années de fixation du prix du lait dans ce cadre. En président la FNSEA, il n'avait pas caché avoir l'ambition d'étendre ce type d'accord à d'autres filières agricoles. « C’était un homme très chaleureux, passionné, d’une grande sincérité, témoigne Daniel Rouvreau. Pour notre syndicat, il reste l’exemple ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité