Aller au contenu principal

Organisation
Jouer collectif, une constante agricole qui s’affiche au Salon

Confrontés à des difficultés quotidiennes, à un déficit de reconnaissance et à un environnement professionnel en pleine mutation, les agriculteurs se regroupent dans des collectifs de travail ou sous des labels de façon à mutualiser leurs capacités.

D’emblée, le stand du Poitou au Salon de l’agriculture 2020 donne la note : à plusieurs, on est plus forts. L’idée de rassembler Vienne et Deux-Sèvres sous la même marque Poitou, plus identifiable par le grand public, est née dans les allées mêmes de ce salon, en 2016. Depuis, le stand est la vitrine d’une vingtaine d’excellents producteurs, ambassadeurs de deux départements voisins qui ont tant en commun. Plus de 200 enseignes locales sont devenues partenaires de la marque, et plusieurs autres en font la demande chaque semaine. Au SIA, les savoir-faire du Poitou s’exposent : fromages, charcuteries, bières ou encore confiseries, sublimés par deux chefs cuisiniers locaux. Le public, conquis, retient qu’il existe quelque part en France, en position de carrefour entre l’Aquitaine et la Bretagne, une petite région qui n’est pas dénuée d’intérêt…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité