Aller au contenu principal

JA
Julien Chartier, éleveur à Loubigné, nouveau président de JA 79

Il succède à Benoît Vigneau, à la présidence de JA 79. Avec son équipe, Julien Chartier veut faire de la promotion du métier d’agriculteur une priorité alors qu’un nombre important de départs à la retraite est prévu dès cette année.

L’installation et la reconquête du réseau sont les priorités de Julien Chartier et de son équipe.
L’installation et la reconquête du réseau sont les priorités de Julien Chartier et de son équipe.
© N.C.

La nouvelle n’est pas tout à fait une surprise, parce que son nom était souvent donné comme possible. Julien Chartier a été élu président de JA 79, par le conseil d’administration du 19 mai. « A l’unanimité, moins une voix, la mienne », soulignait-il. Depuis l’assemblée générale du syndicat des jeunes agriculteurs, le 7 mars, le poste jusqu’alors détenu par Benoît Vigneau était vacant, l’ancien président ayant toutefois accepté d’en assurer l’intérim.
Julien n’est pas un novice dans la profession. Agé de 31 ans, marié et papa de deux enfants, il s’est installé en 2005 sur la commune de Loubigné, sur la ferme de ses parents, avec ses 135 hectares de cultures de vente et de surface fourragère pour un troupeau de 400 chèvres. C’est dans cette filière qu’il s’est fait un nom, puisqu’il siège au Brilac depuis 2011, dans le collège des producteurs. Mais c’est en 2008 que son parcours syndical commence vraiment quand il prend sa carte d’adhérents pour la première fois et dans la foulée, la présidence de la commission caprine de JA 79. Localement, il a présidé le canton de Melle et le comité d’organisation de la fête de l’agriculture, en 2012, à Gournay-Loizé.
Communiquer sur le métier, est une des priorités de la nouvelle équipe. « Chacun des membres du bureau aura une ou deux responsabilités », assure-t-il. Ce partage des rôles a été un des débats en conseil d’administration qui a abouti à l’élection du président. « On a pris notre temps pour définir ce que l’on veut faire, pour définir nos missions », précise-t-il. « Ce temps n’a pas été du temps perdu », poursuit-il. « Il nous a  permis de recentrer l’action de JA sur l’installation, d’en faire une priorité. On a des choses à dire, sur ce dossier. On est les plus légitimes pour en parler. »
En 2014, « le nombre d’installation ne compensera pas les départs. Si déjà on pouvait installer cent à cent vingt jeunes par an, ce serait bien », poursuit-il, regrettant le faible nombre de jeunes, « plutôt séduits par l’environnement », dans les filières de production au sein des lycées. « Il faut s’occuper de la formation. Même dans nos collèges ruraux l’agriculture est méconnue », déplore-t-il, visant les créneaux « découverte professionnelle » dans les programmes scolaires.
La reconquête du réseau est la seconde priorité de JA 79. Julien se donne deux ans, pour en mesurer les premiers effets en termes d’adhérents. Dans l’immédiat, l’opération Les Terres de Jim doit fédérer les jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres pour la finale nationale de labour qui a lieu du 4 au 7 septembre à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde. De quoi cueillir des idées « pour créer un événement » sur le métier d’agriculteur, en 2015, en Deux-Sèvres

Guillaume Mandin, président de JA

Guillaume Mandin, éleveur à Saint-Georges-de-Noisné, a été élu le 14 mai, président de la JA Poitou-Charentes en remplacement de Vincent Touzeau, candidat au conseil d’administration de JA national. Son élection devrait être officialisée lors du congrès annuel qui aura lieu du 3 au 5 juin, à Saint-Brieuc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité