Aller au contenu principal

Julien Denormandie annonce un «plan» de mise en avant du frais en grande distribution

© DR

Le ministère de l’Agriculture et la grande distribution travaillent sur «un plan de mise en valeur des produits frais français» qui devrait être finalisé «dans les toutes prochaines semaines», a indiqué le ministre Julien Denormandie le 4 octobre dans l’émission «Dimanche en politique» sur France 3. «Quand vous rentrez dans un supermarché aujourd’hui, c’est quand même diablement compliqué pour reconnaître quel produit est issu de l’agriculture française», a-t-il déclaré, estimant que manger des produits frais est le premier pas vers une alimentation saine. «Quand vous achetez votre nourriture, vous faites un acte aussi pour votre santé, et aujourd’hui la meilleure agriculture au monde d’un point de vue nutritionnel, c’est l’agriculture française.»

Interrogée par Agra Presse, l’interprofession de la pomme de terre fraîche (CNIPT) a dit «soutenir l’idée» d'un tel plan, tout en étant «circonspecte» sur la mise en œuvre vu certaines restrictions européennes. «Si plan il peut y avoir, nous serons très vigilants pour bien faire respecter l’aspect national», a ajouté la directrice générale du CNIPT Florence Rossillion, soulignant que l’approvisionnement frais et français n’est pas l’apanage de l’ultra-local et des circuits courts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité