Aller au contenu principal

Visite ministérielle
Julien Denormandie essaie de rassurer la filière viande

C’est peu dire que le ministre de l’agriculture était attendu lors de sa venue en Charente, le 26 mars. La rémunération des éleveurs a été un élément central des discussions, à l’heure où les effets de la loi Egalim se font attendre.

Le ministre de l’agriculture, en visite sur une exploitation de Charente, a évoqué les avancées sur l’application de la loi Egalim, et notamment le travail actuel, mené par Serge Papin, pour la faire évoluer.
© Alexandre Veschini

C’est sur l’exploitation de Bruno et Paul Jabouille, éleveurs à Chasseneuil-sur-Bonnieure, en Charente, que le ministre de l’agriculture est venu s’adresser à la filière bovine charentaise. Julien Denormandie est là pour rassurer la filière, à l’heure d’une loi Egalim rarement suivie : « C’est une évidence de dire qu’on ne peut pas faire une agriculture sans agriculteurs.

Quand je vois certains faire une guerre des prix, je me demande si ces mêmes personnes ont cet esprit de souveraineté pour notre agriculture ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Reprendre une ferme pas à pas
Pierre Guetté s’est installé en plusieurs étapes, avec un premier atelier volailles en charge, avant de reprendre l’atelier bovin…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Publicité