Aller au contenu principal

Ministère de l'agriculture
Plan de relance : Julien Denormandie impose sa marque

Julien Denormandie donne prioriété à la « souveraineté alimentaire et agricole » et à l'augmentation de la consommation de « produits frais ». Doté d'un milliard d'euros issus uniquement de fonds supplémentaires, le plan de relance met l'accent sur les circuits courts.

Avec le plan de relance, le ministère de l'Agriculture compte mettre l'accent sur les circuits courts.
© Twitter Julien Denormandie

Comme annoncé, le volet « Transition agricole, alimentation et forêt » du plan de relance sera doté de 1,2 milliards d'euros sur deux ans, dont 200 millions d'euros consacrés aux filières bois et forêt. Présenté par le ministre de l'Agriculture le 3 septembre, ce volet agricole du plan provient uniquement de « fonds additionnels » (incluant le plan de relance européen) et ne reprend pas les budgets déjà programmés de la Pac ou des comptes de l'État : « Ça ne sera que du plus », a assuré Julien Denormandie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité