Aller au contenu principal

Installation
Julien veut vivre sa passion sans dévorer son revenu

Depuis avril, Julien Vigné, jeune quarantenaire, a repris un troupeau de 70 laitières à Vançais. Une vocation venue de l’enfance, renforcée au fil des projets par son affinité pour la technique et la gestion, ainsi que son envie d’être son propre patron.

S’inscrivant dans la continuité de Franck et Alain Bonnet, Julien Vigné a repris en avril la Ferme de la Baronnière à Vançais.
© Chloé Poitau

Représentant pour Semex (taureaux canadiens), Julien Vigné avait rencontré Franck Bonnet, éleveur laitier de Vançais (Lezay) lors de salons et foires. Quand son responsable de secteur lui indique que l’éleveur cherche un repreneur, Julien a le déclic et appelle Franck. « J’ai reçu son coup de fil le jour où j’ai inscrit la ferme au RDI », s’exclame ce dernier. Un signe de bon augure, qui s’étaye ensuite d’avancées concrètes : « Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois, puis Julien a demandé à étudier nos cinq dernières années de compta pour nous faire une proposition de reprise. Il ne s’est pas moqué de nous en mettant sur la table 600 000 € ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité