Aller au contenu principal

Fonds de soutien
Jusqu’à trois niveaux d’aides pour les petites entreprises

Parce que certaines exploitations agricoles sont des TPE comme les autres, elles ont accès à une batterie de mesures mises en place pour regonfler leur trésorerie, lorsque celle-ci a été mise à mal par la crise de la Covid-19.

Les structures agricoles de moins de 10 salariés peuvent demander à bénéficer d'aides pour renflouer leur trésorerie. Outre les formalités de base, elles devront exposer les actions qu'elles ont mises en place pour s'adapter, par exemple des systèmes de vente directe.
© AF

Pour enrayer le plongeon de l’économie et le délitement du tissu des petites entreprises survenus avec la pandémie de Covid-19, plusieurs mesures d’urgence ont été lancées. Parmi elles, le fonds national de solidarité, ayant permis aux entreprises de moins de 10 salariés (et accusant une perte d’au moins 50% de leur CA par rapport à la même période en 2019) d’une aide plafonnée à 1500€ chaque mois jusqu’en juin. Sa reconduite est à l’étude, et dépendra de l’évolution du contexte.

Le deuxième volet de ce fonds, pour lequel le dépôt de dossier est ouvert jusqu’au 15 septembre 2020, est instruit au niveau de la région Nouvelle-Aquitaine. Il ouvre droit à une enveloppe – unique – supplémentaire de 2000 à 5000€ (selon niveau de CA), sans condition de refus de prêt bancaire comme ce fut le cas jusqu’à la mi-juillet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité