Aller au contenu principal

Salon des races poitevines
La blonde d’Aquitaine, deuxième race bovine allaitante en Deux-Sèvres

Samedi et dimanche 8 et 9 octobre, le salon de Moncoutant était le théâtre des concours d’animaux.

© Agri 79

Les 8 et 9 octobre derniers, 230 animaux venus de Bretagne, Normandie, Pays-de- la-Loire et du Poitou-Charentes ont défilé devant les juges. « Une édition loin des records de fréquentation, reconnaît Jean-Pierre Rousselot, responsable de l’organisation du rassemblement. Il y avait plus de 300 animaux lors de la précédente édition à Pontivy (56). Nous faisons les frais d’un calendrier un peu tardif. Le national de la race a eu lieu il y a quinze jours à Bergerac. La motivation des éleveurs est probablement moins forte. »
Nombreuses sont les actualités locales à susciter la fierté d’être un Deux-Sévrien éleveur de blondes d’Aquitaine. «  Nous l’avons appris à notre assemblée générale. L’augmentation des effectifs départementaux permet à notre race d’accéder à la seconde place du classement des races à viandes les plus représentées dans notre département. La blonde d’Aquitaine est une race qui offre un beau compromis entre qualités d’élevages et qualités bouchères. Une force pour les éleveurs. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité